Salon des Familles Souches Laurier-Québec

 

 

Les 25, 26 et 27 février derniers se tenait, dans le mail central du centre d’achats Laurier-Québec, le Salon des Familles Souches annuel, organisé par la Fédération des Familles Souches du Québec. À cette occasion, l’association Les Dionne d’Amérique avait réservé un kiosque et sollicité l’aide de bénévoles pour tenir le fort pendant les trois jours qu’a duré cet événement.

Pour ma part, je manque rarement à ce «devoir» de participation visant à une meilleure visibilité pour notre association; cependant, à ces dates précises de février dernier, j’étais à l’extérieur du pays, attiré par les plages dorées et les eaux turquoises de l’île de San Andrés, en Colombie, Amérique du Sud. Mais ce n’est que partie remise pour ce qui concerne le Salon des Familles Souches. 

Constatez toutefois que nos bénévoles ont quand même bien fait le travail, et à en juger par les sourires, l’expérience semble leur avoir plu et ils seront peut-être de retour une prochaine fois.

 

 
 


Paul-Émile Dionne, de Châteauguay, est venu prêter main-forte à ses confrères bénévoles. On se doute bien que sa femme Gemma devait être occupée à faire du magasinage.

Ici, Jacqueline et René Dionne, tous deux de Québec, ont reçu les visiteurs et répondu à leurs questions.

 
 

Madame Lucie et monsieur Rosaire Dionne sont toujours là pour donner un
coup de pouce. Et les passants qui se sont arrêtés au kiosque
des Dionne ce jour-là n’ont pas dû s’ennuyer; vous connaissez Rosaire…

Qui a dit que nous manquons de relève dans l’association? Jean-Guy Dionne, de Mont-Joli, président de l’association, est très fort sur le recrutement; mais là, je trouve qu’il les choisit un peu jeunes, non?