Réal Dionne Méritas 2009

 

 

Réal Dionne est né à Edmundston, Nouveau-Brunswick, le 29 juin 1927, du mariage de Léo-J. Dionne et d’Isabelle Allain. La famille a compté 7 enfants. Monsieur Dionne a fait ses études secondaires en cette ville puis a complété ses études collégiales à l’École Normale du Nouveau-Brunswick, au Collège St-Louis ainsi qu’à l’Université de Moncton.

Durant sa carrière professionnelle, notre Méritas s’est surtout spécialisé dans l’enseignement de l’anglais, langue seconde. En 1950, il émigre au Québec, désirant vivre pleinement en français; paradoxalement, il y venait pour enseigner encore l’anglais comme langue seconde. Au cours de ses années de travail, il suit des cours de perfectionnement à la Faculté des Lettres de l’Université Laval.

Dans les années 60, il fut appelé au Ministère de la Jeunesse à titre de secrétaire général et de pédagogue conseil au sein de la Direction Générale de l’équipement scolaire.

 
 

 Il participera activement à la création du nouveau Ministère de l’Éducation et à l’Opération 55 qui crée les 55 commissions scolaires régionales du Québec. En 1965, il est muté au Ministère des Travaux Publics à divers postes de direction où il atteindra éventuellement celui d’adjoint au sous-ministre. Par la suite, il sera appelé à occuper un poste de direction au Ministère de la Justice, où il terminera sa carrière de fonctionnaire comme directeur général des ressources matérielles. Et au cours de cette carrière de fonctionnaire, il s’est inscrit à l’ENAP (École Nationale d’Administration Publique) pour mieux se familiariser avec l’administration de la fonction publique de l’État du Québec.

Tout au cours de sa vie au Québec, il fut membre de divers conseils d’administration dont, entre autres, ceux des Loisirs de Ste-Foy et du Cegep Ste-Foy. Il a aussi siégé au conseil d’administration des Amis du Musée de la Civilisation et de la Société Immobilière du Québec. À sa retraite, il a oeuvré dans des pays en voie de développement en Afrique avec des entreprises privées ainsi qu’avec des ONG (Organismes Non Gouvernementaux) tels que Oxfam Québec et la Banque Mondiale.

Bien sur, Réal Dionne a apporté sa contribution à l’association Les Dionne d’Amérique, d’abord à titre de membre fondateur, puis membre du premier Conseil d’administration comme secrétaire. Pendant bon nombre d’années par la suite, il fut traducteur dans l’équipe du bulletin La Voix des Dionne.

Mais l’objet de sa plus grande fierté demeure sa grande famille, qui compte aujourd’hui 7 enfants et 10 petits-enfants issus de son union, en 1951, avec son épouse Jeannine Carrier. Vous savez maintenant que Réal et Jeannine célèbreront dans 2 ans leur 60ème anniversaire de mariage.