MÉRITAS masculin 2010

 

 

P ermettons à Carole Dionne de présenter notre Méritas masculin de l’année. Lorsque j’ai lu votre invitation à participer au concours Méritas, j’ai immédiatement pensé à un homme exceptionnel à mes yeux d’enfant et d’adulte, mon père. À mon humble avis, il se distingue dans plusieurs domaines, outre sa profession de fonctionnaire provincial en tant que Directeur du Bureau des véhicules automobiles (BVA): le bénévolat, le chant, la généalogie, l’histoire, la religion, et j’en passe. Déjà, au BVA, il aidait les analphabètes à compléter leur examen écrit pour éviter qu’ils ne soient pénalisés.

Mon père est un descendant de Ludger Dionne et Laura Michaud, qui ont été du premier groupe de colonisateurs de la paroisse de Roquemaure, en Abitibi, au début des années 1940. La famille a compté jusqu’à 19 enfants. On y a donc développé des valeurs d’entraide et de tolérance que l’on reconnait encore à divers degrés chez eux . Et parmi eux, mon père n’a jamais manqué à ses engagements dans sa communauté. Encore très jeune, je l’accompagnais souvent dans ses activités de bénévolat. Citoyen de La

 
 

Sarre depuis 47 ans, il a fondé ce qu’on appelle aujourd’hui la Ressourcerie : au sous-sol de l’église, les gens apportaient vêtements et articles divers que les plus démunis pouvaient se procurer gratuitement. Il a aussi travaillé comme bénévole pour la Croix-Rouge pendant plusieurs années. Il fait partie de la chorale paroissiale, sert les messes, y fait des lectures, porte la communion à des malades à domicile; à l’occasion de décès, il travaille au salon funéraire. Il est membre des Chevaliers de Colomb et s’implique dans les oeuvres de cette fratrie. Il rend visite à des gens âgés, les accompagne et va même faire leurs achats à l’épicerie. Et bien qu’on l’ait parfois trouvé dérangeant, il a quand même défendu des causes pour dénoncer des injustices et des manques de bon sens.

Depuis longtemps membre de l’association des Dionne d’Amérique, il a engagé les membres de sa famille dans la recherche généalogique, l’histoire, l’identification et la conservation du patrimoine familial. Il est un farouche ambassadeur de l’association et porte le nom de Dionne avec une grande fierté.

J’ai été témoin à maintes reprises du courage, de l’abnégation et de la détermination de mon père à travailler pour le mieux-être des gens de sa communauté. C’est pourquoi j’étais très fière de le présenter comme candidat au prix

Méritas de l’association.

Mesdames et messieurs, accueillez chaleureusement mon père, Jean-Guy Dionne.